Francais

Attentat contre Charlie Hebdo: L’événement démocratique sera après ou ne sera pas

France-Newspaper-Atta_OCo-800x528

L’événement est l’inattendu, l’imprévu, ce que l’on ne peut pas expliquer entièrement, à moins d’essayer de le comprendre, comme disait Arendt, ou de l’élucider, comme aurait dit Castoriadis. L’événement est surtout ce qui crée une nouvelle situation. L’attentat perpétré contre Charlie Hebdo, aussi grave et répugnant soit-il, ne constitue pas à lui seul un événement. Dans la forme précise et concrète qu’il a pris, il était certes inattendu, même insoupçonnable ou inimaginable avant, mais comme un acte auquel on s’attendait, il a été attendu, prévu, prédit. Je rappelle le plan Vigipirate instauré depuis longtemps en France, et comme fait réel, tangible, je rappelle que ces derniers jours et semaines, à plusieurs reprises, le trafic a été interrompu dans le métro parisien« en raison d’un colis suspect».

Read More »

Des armes pour la résistance kurde

arton1775-c8fe9

Depuis près de trois semaines, les combattants des Unités de défense du peuple – qui ne sont pas exclusivement kurdes – (YPG) et des femmes (YPJ) résistent à l’offensive militaire des djihadistes de l’État islamique (EI), avec des effectifs et un armement inférieurs, ils défendent la ville de Kobané avec un courage et une détermination qui forcent le respect.

Read More »

Cornelius Castoriadis – Crises economique, politique, sociale, anthropologique

castoriadis2

La crise de la société moderne», conférence donnée en mai 1965 en Angleterre pour le groupe Solidarity qui l’a publiée. Reprise dans «Capitalisme moderne et révolution, T2», ed. 10/18, 1979. L’introduction à la 2 nd édition anglaise (1974) du «Mouvement révolutionnaire sous le capitalisme moderne» (1959), reprise dans «Capitalisme moderne et révolution, T2», ed. 10/18, 1979. La préface, rédigée en 1994, au livre de Jean-Michel Denis; «Les coordinations; la recherche désespérée d’une citoyenneté», Ed. Syllepse, 1996, pp. 9-13.

Read More »

Un musicien antifasciste poignardé à mort par les néonazis en Grèce

1229909_612650542091260_1402712866_n

Un homme âgé de 34 ans est mort dans les premières heures du matin, au cours de la nuit du mercredi 17 septembre, après avoir été attaqué avec ses amis par un groupe de néonazis membres de l'Aube Dorée puis poignardé au Pirée. La victime s'appellait Pavlos Fyssas, de son nom de scène Killah P. Il était un rappeur hip-hop impliqué dans le mouvement antifasciste, organisant des concerts antiracistes et d'autres activités sociales là où il habitait. Il a été frappé de trois coups de couteau dans la poitrine devant un café au 60, avenue Panayi Tsaldari à Amfiali...

Read More »

Grèce: la police a envahi l’occupation de Villa Amalias, Athènes

villa

Download article as PDF Une fois de plus, l’État tente de terroriser en realisant des attaques soudaines et brutales contre des espaces occupés et auto-organisés . L’occupation de Villa Amalias est logé dans le bâtiment qui se trouve entres les rues Acharnon et Heyden, depuis 22 ans. Dans ces domaines, des centaines d’événements politiques et culturels ont été organisés (concerts, représentations théâtrales, projections, etc), tandis que la culture anti-commerciale qui s’oppose à la culture de la vente et du profit, du pouvoir et de la propriété, a trouvé sa place. C’est clair maintenant, après tant d’attaques quotidiennes contre le mouvement ...

Read More »

Lautréamont: Les chants de Maldoror (chant première)

lautreamont_-_chants_de_maldoror-djvu1

Plût au ciel que le lecteur, enhardi et devenu momentanément féroce comme ce qu'il lit, trouve, sans se désorienter, son chemin abrupt et sauvage, à travers les marécages désolés de ces pages sombres et pleines de poison; car, à moins qu'il n'apporte dans sa lecture une logique rigoureuse et une tension d'esprit égale au moins à sa défiance, les émanations mortelles de ce livre imbiberont son âme, comme l'eau le sucre. Il n'est pas bon que tout le monde lise les pages qui vont suivre; quelques-uns seuls savoureront ce fruit amer sans danger. Par conséquent, âme timide, avant de pénétrer plus loin dans de pareilles landes inexplorées, dirige tes talons en arrière et non en avant....

Read More »

On est déjà habitués…

neos_kosmos

On est déjà habitués à croire que les choses se produisent comme ça, sans aucune intervention humaine. On est déjà habitués à l'organisation inégale du monde, qui ridiculise la vie humaine et qui fait partie de la classe éternelle des puissants. On est déjà habitués à l'idée que l'injustice est un destin, qu´on est obligés d'accepter ou pas accepter. On est déjà habitués à écouter ce que les puissants de la planète disent, que l'injustice constitue une loi naturelle. On est déjà habitués à croire que les inférieurs doivent une obéissance éternelle aux supérieurs, que les femmes doivent une obéissance absolue aux hommes, que ceux qui sont nés inférieurs ont été nés pour servir ceux qui sont nés supérieurs.

Read More »

Qu´on se fait mineurs

521489_158845604240744_1784819460_n

Pour la majorité, le mot révolution ne signifie qu'un moment indéfini dans le futur lointain, quand toute la société va s´ exploser et sortir dans les rues et sans pouvoir plus supporter l'injustice elle demandera (et elle revendiquera) le changement du régime. Pour d'autres, le mot révolution est réduit à un processus-fétiche, selon lequel, d´ une manière soudaine et déterministe, presque métaphysique, ¨les conditions vont mûrir¨ et un groupe de révolutionnaires professionnels va occuper les palais hivernaux ou le Parlement, va éliminer les ¨hypocrites¨ et dans quelques mois tout sera en rose. Les ouvriers auront le pouvoir, représentés par un gouvernement central (mais ils seront encore ouvriers, à la fois)...

Read More »

La micropolitique du pouvoir

Χωρίς τίτλο

Les élections sont considérées comme la manifestation éminente de la politique. Toutefois, de nos jours, on a démontré qu' il n´ est pas correct croire qu'un vote peut changer la situation et qu´ il peut créer des fentes au pouvoir. Il n´ est pas correct croire que le jeu se trouve dans le Parlement ! On ne veut pas, alors, jouer au terrain de l´ adversaire. On ne reconnaît ni le terrain, ni l'arbitrage, ni leurs normes.

Read More »

John Holloway: “On va lutter pour notre droit à la paresse…”

«Kapitalismus aufbrechen!»

Pour moi c´est vraiment un plaisir d'être ici, mais aussi j´ en ai peur, parce qu'en réalité c'est la première fois que je parle au sein de l'empire satanique. En plus, je veux remercier vivement les gardes de l'aéroport pour m´ avoir laissé entrer dans ce pays et vous visiter, sur cette terre de la ¨liberté¨, pour m´ avoir permis à venir vous voir , ici, dans votre prison. Ils m' ont peut-être laissé passer parce qu' ils n' ont pas pris conscience de l'existence d'une confusion dans la prison, d'une rébellion au sein même de l'empire.

Read More »