Menu

EAGAINST.com

Manifeste

On accueille tous ceux qui correspondent à notre invitation, des citoyens de tous les pays. On est des personnes simples, comme vous. Des employés, des étudiants, des chômeurs, des artistes, des gens avec les mêmes problèmes, les mêmes soucis et la même sensibilité, des personnes de plusieurs regions du monde. Nous anons uni nos voix avec un objectif commun: contribuer, de notre manière, à travers de l’anti-information, au changement radical des choses.

Il est temps de parler

  • Les médias rarement reflètent la réalité. La plupart des fois, selon leur fonctionnement, ils contribuent à la tromperie de l’opinion publique, en transformant en diables tous ceux qui luttent pour la justice, pour la liberté et pour la démocratie. La distorsion de la réalité, comme l’information dirigée par les grands réseaux de nouvelles aussi, contribue à la formation d’un climat de conformisme et d’indifférence, que nous, nous condamnons. Alors, il est temps que nos voix s´entendent, des voix qui rarement s´entendent et se diffusent par les bulletins de nouvelles et par les programmes de télévision, des voix qui, impartialement, se sont enterrées et se font taire par les médias.
  • La réalité politique universelle ne nous représente pas. La concentration du pouvoir dans les mains de quelques-uns produit la pauvreté, l’inégalité, l’injustice et il est inévitable qu´elle nous porte à la violence. Avec sa forme de fonctionnement et de reproduction, le système politique actuel évalue chaque vertu humaine en argent – la seule valeur dominante qui promet à chaque désir le vrai bonheur.Des valeurs comme la démocratie et l’égalité se sont perdues et elles meurent peu à peu, dans une société qui construit des personnes – machines, des personnes qui ,en consommant, essaient de cacher le manque de chaque type de sens, quant à leur existence. Des personnes qui même dans un état d’indigence totale, identifient la possibilité de la (super)consommation avec le ¨succès¨ de leur réalisation personnelle.
  • Les oligarchies déterminent notre chance. Ainsi, on exige la démocratie réelle, qui, selon nous, signifie la participation égale de tous les citoyens au pouvoir politique. Le moment de dépasser les institutions parlementaires en faillite est arrivé, le moment du renforcement de notre rôle dans la société est arrivé, le moment de la compréhension de notre force, tous ensemble on peut chercher les solutions et les réponses de nos problèmes, au lieu de laisser la prise des décisions pour nous à un groupe de personnes (représentants), en faveur de l’oligarchie (libéraliste) des marchés.
  • L’augmentation de la production, dans le but de l’augmentation des intérêts des oligarchies dans la palestre de la concurrence internationale, a transformé toute la planète en un casino économique, en abîmant l’environnement et en transformant des populations entières en machines, qui, simplement, d´une manière aveugle exécutent des ordres en échange de leur survie.

Cette situation nous indigne. Mais si on unit nos forces, on peut la changer. Le peuple d´ Egypte, de Tunisie nous indique le chemin.

La majorité de nous préfère l’anonymat ou les pseudonymes. D´autres, no. Toutefois, de nos jours, l’anonymat est quelque chose trop diffamé, parce que l’idéologie dominante le considère comme une action de lâcheté. On choisit l´ anonymat parce que : a) on croit qu´ on ne vit pas dans une société démocratique, où toutes les opinons sont absolument respectées et ainsi on évite d’être un cible facile chaque fois qu´on essaye de mentionner les maux, b) on ne considère pas nos efforts comme une forme de promotion personnelle, c) notre propre identité n´ a pas d´importance, à la fin. Ce qu´ importe sont les idées, qui, si finalemet ont de la valeur, distinguent sans la nécessité du support d’aucune éminence.

On lutte pour :

  • Une société où l’égalité, la solidarité et la créativité humaine vont consister en l’objectif principal de la fonction de ses institutions.
  • Une société où les citoyens pourront pas seulement paticiper à l’exécution des décisions, mais aussi à la formation et à la prise de ces décisions. On revendique, alors, l’égalité devant la loi pour tout le monde dans cette planète et la participation à l’ information et au dialogue politique.
  • Une société sans violence, sans exploitation, sans guerre, sans répression, une société pacifique, une société de liberté et de créativité.
  • Cette société ne constitue pas une promesse, ni une nécessité, ni une certaine ¨mission sacrée¨. Elle naît dans le désir d´ une compréhension différente des choses et aussi dans le rejet de la barbarie quotidienne, où on vit tous. Puisqu´on ne veut pas que des concepts comme celui de la démocratie et la liberté se transforment en entrées oubliées dans les encyclopédies et dans les dictionnaires.

Aucune restructuration de la dette. Restructuration de notre vie, d´abord. Qu´on passe de ¨moi¨ au ¨nous¨. Qu´on se rassemble dans les places de tout le monde et qu´on gagne la liberté dans tous les domaines, pour tout le monde.

Rien peut exister sans nous…
On est nous, on est toi, on est tous…
Tous ensemble, on peut.